Couverture Santé et Protection Sociale

S’affilier au régime de santé français

Installé en France, vous devrez souscrire à une assurance maladie publique ou privée. En tant que chercheur ou doctorant, plusieurs options obligatoires se présentent à vous:

  • Vous inscrire auprès de la « Sécurité Sociale » (CPAM/PUMA) selon votre situation professionnelle, pays d’origine et durée de votre séjour
  • Rester inscrit auprès de l’organisme de sécurité sociale de votre pays de résidence, uniquement si celui-ci vous assure une couverture en France
  • Souscrire à une assurance privée en France ou dans votre pays de résidence qui vous assurera une couverture en France. Néanmoins, cette option ne permettra pas de couvrir les éventuels accidents du travail.

Vous êtes :

Un scientifique ou un doctorant avec un contrat de travail français

    • Ressortissant d’un pays de l’U.E
      Avant votre arrivée en France, vous devrez déposer une demande de carte européenne d’assurance maladie. Cette dernière couvrira les éventuels frais médicaux générés dans l’attente de l’ouverture de vos droits à la sécurité sociale française.
      Une fois en France, vous bénéficierez de la Protection Universelle Maladie (PUMA) de la sécurité sociale française dès votre premier jour de travail. Charge à votre employeur de demander votre affiliation à la CPAM des Alpes-Maritimes. Cette dernière pendra ensuite contact avec vous pour finaliser votre dossier d’inscription et vous adresser votre carte vitale. Les délais sont d’environ 1 mois.
    • Ressortissant d’un pays tiers
      Avant votre arrivée en France, vous devrez vous inscrire auprès d’une assurance privée dans votre pays d’origine qui vous assurera une couverture sociale durant les trois premiers mois de votre séjour en France. Une fois installé, charge à votre employeur de réaliser votre demande d’affiliation auprès de la CPAM Paris dédiée aux chercheurs détenant un visa mention « passeport/talent » en parallèle. A défaut, vous aurez la possibilité d’adresser votre dossier à la CPAM Paris avec présentation de votre visa.

Un scientifique sans contrat de travail français

    • Ressortissant d’un pays de l’U.E
      Avant votre arrivée en France, vous devrez déposer une demande de carte européenne d’assurance maladie. Cette dernière couvrira vos éventuels frais médicaux dans l’attente de l’ouverture de vos droits à la sécurité sociale française. Sans contrat de travail, vous pourrez faire une demande de PUMA auprès de la CPAM Alpes-Maritimes en justifiant d’au moins 3 mois de résidence ininterrompue en France. Une fois ce délais écoulé, vous pourrez adresser votre demande d’affiliation à la sécurité sociale française à la CPAM Alpes-Maritimes.
    • Ressortissant d’un pays tiers
      Avant votre arrivée en France, vous devrez souscrire à une assurance privée qui assurera votre couverture sociale en France dans l’attente de l’ouverture de vos droits à la sécurité sociale française. Une fois arrivé en France, vous pourrez faire une demande de PUMA auprès de la CPAM. Après trois mois de résidence ininterrompue en France, votre demande d’affiliation devra être transmise à la CPAM Paris.Un doctorant sans contrat de travail français
    • Déjà affilié à une sécurité sociale en France
      Si vos études supérieures ont démarré à la rentrée 2018 et si vous avez conservé le statut d’étudiant doctorant à la rentrée 2019, vous serez rattaché gratuitement au même régime de sécurité sociale.
      Si votre protection sociale a été gérée par une mutuelle étudiante en 2018/2019 et si vous continuez vos études à la rentrée 2019, vous serez rattaché à la CPAM de votre lieu de résidence. Votre carte vitale devra être mise à jour sur votre compte « Ameli » rattaché à la sécurité sociale française.
    • Pas encore affilié à la sécurité sociale en France :
      Votre demande d’affiliation devra être réalisée après votre arrivée en France et une fois votre inscription à l’université finalisée. Ci-dessous la liste des documents à fournir électroniquement sur le portail https://etudiant-etranger.ameli.fr :

      • Passeport ou carte d’identité nationale
      • Visa VLS/TS étudiant et validation OFII ou titre de séjour en cours de validité
      • Extrait d’acte de naissance avec filiation. L’acte de naissance devra être traduit en français par un traducteur assermenté auprès de la Cours d’Appel d’Aix en Provence. Il est aussi important de vérifier si l’acte de naissance requiert une apostille.
      • Un RIB
      • Un certificat scolaire pour l’année universitaire en cours
      • Un justificatif de domicile en France datant de moins de trois mois

Par la suite, vous recevrez un numéro de sécurité sociale provisoire attribué par la CPAM. Vous recevrez ultérieurement une attestation de droits ainsi qu’un numéro de sécurité social définitif. Votre demande de carte vitale pourra être réalisée sur votre compte « Améli ».

Assurance santé complémentaire

Lorsque vous êtes rattaché à la sécurité sociale française, vos dépenses santé sont remboursées à hauteur de 70%. Pour augmenter le montant de vos remboursements jusqu’à 100%, vous avez la possibilité de souscrire à une mutuelle santé en France.

Pour comparer les avantages et les tarifs des mutuelles avant d’y souscrire, vous pouvez vous rapprocher des établissements suivants :

  • Mutuelles étudiantes, uniquement si vous êtes étudiant chercheur : LMDE ou MEP Vous pouvez également choisir une autre mutuelle ne faisant pas partie du réseau de la Sécurité Sociale étudiante. Cependant, vous ne pourrez pas bénéficier du système de télétransmission de votre carte Vitale. Vous bénéficierez de prestations plus étendues mais à des tarifs de base légèrement supérieurs. Nous vous invitons à comparer les offres mutuelles pour effectuer le choix le plus adéquat en fonction de vos besoins et de votre budget.
  • Compagnies d’assurance (AXA, Allianz, MAIF, Groupama…) que vous pouvez également comparer en ligne
  • Banques (BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale, Banque Postale…)

Nous vous invitons à comparer les avantages et les tarifs de chaque mutuelle avant de finaliser votre inscription.